• Alleluia !

    Le Messie est de retour...

    Du moins, si on en croit Le Parisien, Renaud, oui, le seul, l'unique, le vrai, serait sur le point d'enregistrer un album de 14 chansons inédites...
    Parole de cafetier, celui de son bistrot préféré à L'Isle-sur-la-Sorgue, c'est dire si c'est fiable !

    Pour le reste, l'article du Parisien ne fait que reprendre la biographie du chanteur que les fidèles de Alleluia ! savent déjà réciter par cœur.

    La chanson s'appelle « J'ai embrassé un flic ». Elle est signée Renaud. Rien qu'avec ce titre, on a envie de le réentendre, après six ans d'absence depuis son disque de reprises irlandaises, « Molly Malone ». Ça tombe bien, il revient.

    « J'arrive », nous a-t-il dit cette semaine à L'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse), où nous l'avons croisé quelques secondes dans son bistrot préféré. Certes, son Ricard n'est pas loin. Mais son stylo non plus. « J'ai fait 14 chansons », nous a-t-il confirmé. L'artiste, toujours en contrat avec le label Warner, veut même les enregistrer très vite cet été.
    A 63 ans, Renaud paraît encore fragile, diminué, mais il a retrouvé l'envie d'écrire. Et c'est déjà énorme pour lui. « Je n'ai plus d'inspiration », nous avait-il dit, attablé à la Closerie des Lilas, à Paris, en 2011, lors d'un échange furtif là aussi, alors qu'il venait de se séparer de sa femme, Romane Serda, la maman de son fils, Malone, bientôt 9 ans. Et comme Renaud chante souvent sa vie, c'est pour parler de son petit garçon qu'il s'est remis à écrire un texte en collaboration avec Grand Corps Malade. Le slameur de Saint-Denis est l'un des nombreux artistes qui ont célébré son répertoire dans les deux disques de reprises « la Bande à Renaud », vendus au total à près de 350 000 exemplaires.
    Retiré dans le Luberon, l'auteur de « Morgane de toi » est omniprésent dans le coeur des Français. Le 25 juin 2014, lors du concert d'Indochine au Stade de France, il est ovationné par 80 000 personnes. Même bienveillance lorsqu'il retrouve le chemin des studios cet automne, le temps d'une chanson collégiale pour les victimes d'Ebola, au milieu de Vanessa Paradis, Benjamin Biolay, Jean-Louis Aubert... Il est assis dans son coin. Tous vont le voir, ont un petit mot pour lui.
    Un récent sondage a fait de « Mistral gagnant » la chanson française préférée de tous les temps. « Renaud, on t'a dans la peau », annonçait le titre d'un documentaire diffusé le jour de ses 63 ans, le 11 mai, sur France 3, qui a réalisé une belle audience. De quoi lui donner vraiment envie de se remettre à la musique. « J'ai retrouvé mon flingue », chantait-il dans son dernier album de chansons inédites, « Rouge sang » en 2006. Renaud a cette fois retrouvé sa plume et son humour. Au point « d'embrasser un flic ».

    Ouais, quelle belle journée ! C'est vraiment la fête de la musique aujourd'hui !


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter