• kyats kyats kyats kyats kyats kyats...

    Ouf, la dernière partie de notre Kesse ? Ouesse ?

    Souvenez-vous c'était l'an dernier -----> ici

    Dudu vous avait dévoilé une part de solution -----> ici
    Et pis aussi -----> ici
    et enfin -----> ici

    Aujourd'hui, comme rappelé très discrètement dans le titre, les kyats...

    Le Kyat est l'unité monétaire du Myanmar (ex-Birmanie). Le kyat est apparu en 1852 sous le règne de l'avant dernier roi de Birmanie, Mindon Min, qui créa l'Institut Royal de la Monnaie à Mandalay. Seules des pièces en argent et en or ont été frappées dans un premier temps. Elles étaient réalisées à Paris. Plus tard des monnaies de plus faible valeur ont été frappées en cuivre, en bronze, en plomb, en étain et en fer. Il n'y avait pas de billets. En 1881, l'invasion anglaise du  pays imposa la roupie indienne comme monnaie.
    Après une période transitoire, le pays nouvellement indépendant décida de nouvelles émissions de kyat et pyas par une ordonnance du 1er juillet 1952. Différentes séries de billets et monnaies se succédèrent en 1966, 1987, 1991 et 1999. [Wikipedia]

    Jusque là, nous direz-vous avec bon sens, rien d'extraordinaire...

    Exact, mais regardez donc cette collection :

     

    kyats kyats kyats kyats kyats kyats...

     

    kyats kyats kyats kyats kyats kyats...

     

    kyats kyats kyats kyats kyats kyats...

     

    kyats kyats kyats kyats kyats kyats...

     

    kyats kyats kyats kyats kyats kyats...

    kyats kyats kyats kyats kyats kyats...

    Avez-vous déniché l'insolite ?

    Oui, les valeurs de ces billets sont de 15, 25, 35, 45, 75, 90 kyats. Avouez que ce n'est pas ordinaire...

    Ces valeurs étranges apparues en 1985 et 1987 résultaient des lubies astrologiques du général-dictateur Ne Win qui croyait aussi à la puissance du chiffre 9 et de ses multiples capables de le faire vivre jusqu'à 90 ans !

    Petite parenthèse (Dans le même ordre d'idée, signalons aussi cette particularité. La Birmanie avait adopté la pratique de son ancienne puissance coloniale, le Royaume-Uni, c'est-à-dire la conduite à gauche. Or en 1974, sur une lubie numéro-astrologique, le général Ne Win, à la tête de la dictature, décida du jour au lendemain de changer le sens de circulation car la droite devait lui être plus bénéfique selon son astrologue. Malheureusement pour s'adapter à ce changement, le volant des véhicules ne se déplaça pas comme par magie de droite à gauche. De plus, la majorité des voitures sont importées du Japon, en version standard, c'est-à-dire, également avec le volant à droite... Il en résulte que la conduite et tout particulièrement les dépassements sont très dangereux puisque le chauffeur n'a aucune visibilité sur ce qui arrive en face. D'ailleurs, souvent, le passager de gauche sert de copilote pour les manœuvres difficiles.
    Fermons la parenthèse )
    Revenons à nos kyats...

    Ainsi, en 1985, Ne Win qui entre autres malheurs est très superstitieux a décidé sans prévenir de remplacer les billets de 25, 50 et 100 kyats (la monnaie du pays) en billets de 15, 35 et 75 kyat pour fêter ses 75 ans. Evidemment, tous les anciens billets n’étaient plus utilisables ni échangeables. En 1987, à la surprise générale, il a réédité cet exploit en créant des billets de 45 et 90 kyats (il est paraît-il obsédé par le chiffre 9) en remplacement des 35 et 75 kyats, ruinant tous les birmans à nouveau. On comprend pourquoi les birmans réclament désormais des beaux dollars bien neufs et que les kyats ne servent plus que pour les menus achats.

    Pour conclure avec la monnaie birmane, il faut savoir que le change demeure encore aujourd'hui un casse-tête au Myanmar. Pour pouvoir avoir des kyats, il vous faut présenter des dollars impeccables, irréprochables, sans  pliure, coin corné, encore moins déchirure sous peine de refus. Quant aux Euros, maintenant acceptés, il faut bien sûr qu'ils soient dans un état virginal comme les dollars, mais certains bureaux de change (expérience vécue par Dudu...) n'acceptent que les coupures de 20 €, refusant celles de 50 !

    Informations dans cet article dénichées notamment sur les sites recitdevoyage.free.fr et focusbirmanie.org


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :