• Fernandel

     

    http://bienvenuchezmoi1.b.i.pic.centerblog.net/nt4lq0r4.jpg

    Chez Dudu adore Fernandel, surtout le Fernandel chanteur.
    Oui, on sait... Tout cela n'est pas de première jeunesse, mais Dudu ne l'est pas non plus (de première jeunessse...).

    Donc pour les ignorants, quelques aspects du répertoire musical de Fernandel :
    (Rassurez-vous, on vous évitera Félicie aussi !)

    Le comique troupier :

        Adoré de Philomène

        Suzon la Blanchisseuse

        Ignace

              Dumaine phénomène vocal, l'inimitable comique troupier dans ses scènes de la vie de caserne : [affiche] / [H. O ?] ; photo Régis - 1

    Le Comique Troupier est un genre musical très en vogue dans les premières décennies du XXe siècle.

    Wikipedia :

    À partir de la fin du XIXe siècle, le comique troupier devient un genre à la mode pour des artistes masculins de café-concert, vêtus sur scène en uniformes militaires, qui interprètent des monologues ou des chansons comiques liées à la vie de soldat.
    Le premier artiste connu du genre est Éloi Ouvrard, qui se fait remarquer autour de 1876-1877. Le comique troupier a plusieurs représentants comme Polin, Dranem, Bach, Croidel, Vilbert, Paul Lack, Blon D'hin, Gabriel Vallez, Dufleuve, Gaston Ouvrard.
    Comme d'autres artistes de l'époque, Fernandel, Maurice Chevalier, Raimu, Rellys et Louis-Jacques Boucot ont commencé leur carrière en tant que comiques troupiers. Le costume typique est celui du soldat de première classe : képi, pattes de collet et pantalon rouge garance, capote en laine gris de fer bleuté à martingale, jambières et brodequins en cuir.
    Le genre connaît son apogée avant la Première Guerre mondiale et s'éteint peu à peu.


    Il met en scène de braves troufions en général un peu benêts souvent aux prises avec la hiérarchie : adjudants acariâtres, capitaines bourreaux des cœurs, commandants vieilles badernes. Le troupier, lui, subit la loi des corvées militaires, les manœuvres, la vie au bataillon, les flirts avec les bonniches et le personnel féminin des casernes et les déceptions amoureuses...
    Bref tout un microcosme reconstitué en chansons.

    Bon, musicalement, on ne peut pas dire que c'est génial. Côté paroles, la naïveté y cotoie la banalité. Mais on passe néanmoins un petit moment agréable à écouter ces airs d'un autre temps.

     

        Ouvrard - Je ne suis pas bien portant

        Polin - L'anatomie du conscrit

        Bach - Avec Bidasse

        Fernandel - Les deux bonniches

    La chanson fantaisiste :

    Proches du comique troupier, les chansons fantaisistes de Fernandel ne brillent ni par la teneur intellectuelle de leurs paroles, ni par l'inventivité musicale de leurs ritournelles.
    Cependant les mimiques, le physique et le phrasé du chanteur les rendent irrésistibles, on peut dire, indispensables au patrimoine musical français.
    Souvent extraites de films qui n'ont pas laissé un souvenir impérissable, voici quelques airs qui rappelleront des souvenirs aux plus anciens !!!

        Barnabé

        Un dur, un vrai, un tatoué

        Simplet

        Ma femme fait du judo

    Et pour terminer, une chanson plus récente : Si je puis m'exprimer ainsi, qui nous servira en quelque sorte de transition au prochain chapitre intitulé : La chanson grivoise.
    Vous en rêviez, Fernandel - La chanson fantaisiste l'a fait... mais patience...

    La chanson grivoise :

    Synonymes de grivois dans le dictionnaire : bas, cochon, coquin, croustillant, cru, débauché, dégoûtant, déshonnête, égrillard, épicé, gaillard, gaulois, gras, graveleux, griveton, hasardé, immodeste, immoral, indécent, léger, leste, libertin, libre, licencieux, luron, obscène, osé, poivré, polisson, raide, répugnant, salace, salé

    Si Dudu est amateur de chanson grivoise, ce n'est que dans le sens des adjectifs écrits en vert... La chanson grivoise nécessite un minimum de subtilité, de non-dit, voire même de poésie... Pas question d'entendre la moindre grossièreté dans une vraie chanson grivoise. Ou alors, on se retrouve dans le domaine de la chanson paillarde (voir dans ce cas les chansons de corps de garde ou de carabin...).

    Dans la lignée de Fernandel et des chanteurs fantaisistes de début du XXe siècle, voici quelques exemples de la grivoiserie duduesque :


    Si tu touches à mon oiseau, une jolie image pleine de subtilité !!!


    Le garçon épicier, ah ! les beaux légumes !


    Dranem - Le trou de mon quai, une vague contrepèterie à l'origine d'une célèbre chanson de 1928.


    Georges Milton - La fille du bédouin, avec son couffin rempli de bananes...

    Dernières variations sur la chanson grivoise : les jeux de mots sur les rimes.
    Un regret toutefois, le lexique de mots "grivois" n'étant pas extensible à l'infini, on retrouve les mêmes rimes dans à peu près toutes les chansons.


    Aventure galante


    Folâtrerie


    Biniou et cornemuse

    Plus près de nous, Pierre Vassiliu composait sur le même principe Ma cousine.

    Les Charlots, puis Chanson Plus Bifluorée, ont repris Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu.

    .
    .
    .
    .
    .
    .

    Et puis, et puis, comme Fernandel - La chanson grivoise tout finit souvent par du Renaud, voici La jeune fille du métro, chanson de 1933 intitulée à sa sortie Idylle souterraine, reprise par le chanteur énervant.


    Pour les lecteurs de ce blog désirant mieux connaître Fernandel, Fernandel - La chanson grivoise vous recommande le site Fernandel online (lien direct) ainsi que la chaîne Dailymotion Le petit monde de Fernandel recelant d'innombrables vidéos de l'acteur et du chanteur.

    Pour ceux désirant "approfondir" leur connaissance de la chanson grivoise façon Dudu, allez donc sur Deezer écouter Chansons cu...rieuses . (N'oubliez pas de vous inscrire si ce n'est fait, ce serait dommage de n'écouter que 30 secondes de ces petits bijoux.)


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Août 2015 à 11:26

    merci merci pour toutes ces jolies chansons du temps passé, mais qui restent dans nos mémoires...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :